Le Léopold renoue avec le titre après 14 ans

Après une compétition de 16 rencontres, les redoutés quarts de finale se sont effectivement montrés implacables pour les équipes qui n’étaient pas prêtes pour le grand rendez-vous.  Il aura suffi de quelques minutes de moindre concentration, de quelques détails négligés, ou encore de séances de shoot-outs mal négociées (5 sur l’ensemble des play-offs) pour voir les premiers des poules sortis. Avec des drames comme ceux des Messieurs Racing ou des Dames de la Gantoise, éliminés sans avoir connu la moindre défaite lors du championnat en ligne.

Messieurs 

Le Léopold a décroché méritoirement son 28e titre national. Mais il a dû aller au bout de ses forces pour repousser les assauts du Beerschot. C’est sur pc que le Léo a forcé la différence. Les Ucclois ont laissé se battre entre eux le Dragons, le Watducks et le Racing – considérés comme les favoris du championnat – pour finalement se retrouver au bout du parcours devant les inattendus Ours du Beerschot, lesquels ont montré sur le terrain qu’ils avaient bien leur place à ce niveau. L’Herakles a réussi son organisation des finales, avec en plus un ticket européen arraché aux shoot-outs au Dragons, pour la première fois privé d’EHL depuis sa création.

 

Les résultats

Quarts de finale


Dragons-Watducks

4-1 & 2-4

Léopold-Orée 

5-1 & 3-4

Herakles-Racing 

0-2 & 3-1 so 3-1

Beerschot-Gantoise 

2-1 & 2-0

Demi-finale


Léopold-Dragons 

2-2 & 2-1

Beerschot-Herakles 

3-3 & 4-2

Finale


Léopold-Beerschot 

2-2 & 4-3

Ticket EHL


Herakles-Dragons 

4-5 & 2-1 so 5-3

 

Classement final

1. Léopold 

2. Beerschot 

3. Herakles 

4. Dragons 

5. Racing 

6. Orée 

7. Waterloo Ducks 

8. Gantoise 

9. Braxgata 

10. Antwerp 

11. Daring 

12. White Star

 

Philippe Demaret