Hockey Player MAG

LE BOUQUET FINAL

« L’implication de nos membres est totale. »

Nous y sommes ! Les ION Hockey Finals auront bel et et bien lieu ce week-end au Louvain-la-Neuve Hockey Club (LLNHC). À cette occasion, nous avons contacté le président du club, Gorka Aguirre.

« Cela fait plus de deux ans que nous attendons de célébrer le hockey belge dans nos installations. » Comprenez qu’en raison du Covid, le club de Louvain-la-Neuve, qui avait été choisi pour recevoir les finales de la Division d’honneur et de l’Open League 2019-2020, a du s’armer de patience pour pouvoir finalement organiser cet événement si unique dans le paysage du hockey national. « Nous avions gagné l’appel d’offre de l’ARBH en décembre 2019.À cause du premier confinement, les finales n’ont pas eu lieu. L’année suivante, les finales on été maintenues mais elles se sont déroulées à huis-clos, à Wilrijk,car nous n’étions pas intéressés d’accueillir des rencontres sans public. » Ce week-end est donc particulièrement attendu par tous les amateurs du hockey, qui n’ont plus vécu une telle fête en Belgique depuis trois ans.

Les atouts du LLNHC

La condition sine qua non pour être désigné comme hôte de ces grandes finales est évidemment de présenter des infrastructures de qualité. « L’une des forces de notre dossier est d’avoir deux terrains aux normes internationales.Nous avions aussi l’avantage d’avoir un partenariat avec le Cercle du Lac, un business center implanté à 200 mètres du club. L’ARBH pourra y recevoir ses sponsors et ses VIP dans des infrastructures haut de gamme,en leur offrant un vrai service VIP. Le troisième élément du dossier qui a fait la différence découle de notre association avec une société spécialisée dans l’organisation de très gros événements, Verhulst & Friends. » La société belge est plus qu’un simple partenaire pour le LLNHC, puisqu’elle assumera tous les risques financiers. « Je ne peux pas me permettre de risquer le futur du club avec une organisation de cette ampleur. Pour cette raison, nous avons scellé un deal avec Verhulst & Friends qui s’est portée garante de presque tous les investissements. En retour, ils bénéficieront de la quasi totalité des recettes. »

 

Un projet fou

« L’ARBH a vite compris que nous nous étions entourés d’une équipe avec un haut degré d’expertise. Au-delà des partenariats cités ci-dessus, nous travaillons en collaboration étroite avec 5-6 membres qui sont responsables de grosses infrastructures, comme Pairi Daiza ou des entreprises de construction. Le fait de travailler avec cette équipe de bénévoles qualifiée me permet d’être très serein. » Précisons aussi qu’au total, Gorka Aguirre a su mobiliser près de 650 bénévoles qui vont se répartir pas moins de 2000 heures de bénévolat. « L’implication des membres est totale. Les plus jeunes et les plus vieux seront tous concernés. Le meilleur exemple étant nos jeunes qui auront la chance d’être ramasseurs de balles. Ce sera pour eux une occasion unique de voir de plus près les meilleurs joueurs et les meilleures joueuses du championnat.À travers cette organisation, nous tenions aussi à soigner l’image du LLNHC qui est le sixième club le plus important du pays, avec près de 1300 membres. Nous sommes un club dynamique, qui aime bouger et rêver. C’est grâce à cet état d’esprit que nous sommes parvenus à mobiliser l’ensemble des membres derrière ce projet un peu fou. Cela engendre une ambiance très sympa au club. C’était l’objectif premier puisqu’on ne le fait pas du tout pour l’aspect financier.D’un point de vue plus sportif, les membres pourront aussi se familiariser avec le top niveau. »C’est en effet la première fois que l’ARBH attribue l’organisation de ces finales à un club qui n’évolue pas en Division d’honneur.

La fête des champions

Et si vous demandez à Gorka Aguirre de convaincre ceux et celles qui hésitent encore à se rendre à Louvain-la-Neuve pour venir célébrer le hockey belge… « Notre objectif est que tous les visiteurs puissent ressentir un triple wouaw. Le premier wouaw parce qu’ils arrivent dans une infrastructure hors norme. Le deuxième wouaw car ils auront passé un moment inoubliable dans une atmosphère festive ; Et le troisième wouaw, qui dépendra, lui, de la qualité des matchs. »

Le président du LLNHC vous fixe donc rendez-vous ce samedi et ce dimanche dès 10 heures du matin pour assister aux dix rencontres qui seront disputées sur l’ensemble du week-end. «Nous attendons près de 3600 personnes par jour, une assistance qui correspond au nombre de places que compte la tribune disposée en U autour du terrain A. Idéalement, nous espérons que le public soit présent sur le site de 10 heures à 22 heures. Si nous n’avons pas prévu de fête particulière pour samedi, nous tenons vraiment à fêter les champions et les championnes dimanche soir. L’idée étant qu’ils ne rejoignent pas leur club trop tôt … De notre côté, ce sera aussi l’occasion de célébrer la montée des Messieurs et des Dames en Division 1. »

Notons enfin que pour vous accueillir dignement, une série d’activités seront prévues pour les plus jeunes,tandis que de nombreux bars et une jolie sélection de food trucks — classiques ou plus gourmets — s’inviteront dans l’enceinte du club.Trêve de mots, plus que quelques fois dormir et nous vous retrouverons au LLNHC pour savoir qui du Racing ou de La Gantoise sera sacré champion en Division d’honneur Messieurs; Et qui du Dragons ou de La Gantoise remportera le championnat en Division d’honneur Dames.

RETROUVEZ TOUTES INFOS ET ACHETEZ VOS TICKETS SUR LE SITE : www.ionhockeyfinals.be