Hockey Player MAG

champions olympiques

Champions Olympiques

Au-delà du hockey

Il ne reste que 7 secondes à jouer et le score est toujours de 3-3 après une partie homérique de nos compatriotes. Maxime Luycx envoie la balle dans le cercle pour cette dernière offensive. Jérôme Truyens dévie la balle au fond de la cage et propulse le hockey belge au paradis. L’Allemagne est battue. Notre pays retrouve enfin les Jeux Olympiques après 32 ans d’abstinence. John John Dohmen et Thomas Briels ont chacun 19 ans. Nous sommes à Manchester en 2007 et c’est le début de la grande histoire avec la qualification des Red Lions pour les JO de Pékin.

C’est le début de l’ère Marc Coudron, notre président alors âgé de 38 ans et en fonction depuis 2 ans. Tout va changer. Et très vite.

9ème aux JO de Pékin en 2008, 5ème aux JO de Londres en 2012, médaillé d’argent aux JO de Rio en 2016 et médaillé d’or aux Jeux Olympiques de Tokyo. Une ascension vertigineuse entrecoupée par un titre de champion d’Europe et surtout de champion du monde à Bhubaneswar en 2018. Ils auront en moins de 13 ans tout conquis.



Bien entendu, il y aura eu des reconnaissances individuelles tout au long du parcours avec des joueurs d’exception que sont John john Dohmen ( player of the year 2016 ), Arthur Van doren ( player of the year 2017-2018 ) , et notre ’wall’ Vincent Vanasch (keeper of the year 2017-2018-2019), véritable athlète venu d’une autre planète. Mais bien au-delà de ces reconnaissances il y a une équipe. Un esprit d’équipe, une confiance retrouvée et une fierté d’appartenance à un groupe où chacun se bat pour l’autre. Un groupe emmené depuis 6 ans par l’homme qui aura insufflé son génie et son humanité à tout son groupe. Un homme qui aura transcendé le hockey belge et tout remporté avec lui. Un homme qui avait annoncé mettre un terme à sa carrière après les JO qui devaient se tenir l’an passé, et qui aura prolongé sa mission d’une année supplémentaire, avant de retrouver sa famille et son pays natal. Shane Mc Leod est rentré définitivement dans la postérité et dans les cœurs de tous les hockeyeurs du royaume et de leur plus en plus nombreux supporters.



Une histoire rendue possible par le travail de tout un groupe, d’un mentor, d’un staff, des supporters, des clubs de tout le pays, d’un comité olympique omniprésent qui y a crût depuis le début et est récompensé de ses efforts. Le résultat d’un projet de longue durée, débuté en 2005 entre le président du COIB Pierre Olivier Beckers et de l’ARBH, Marc Coudron. C’est le début du programme Be Gold qui aura permis d’amener des jeunes joueurs et joueuses vers l’excellence ainsi qu’une professionnalisation des équipes nationales par l’apport d’une aide financière conséquente.



Le score est maintenant de 1-1. Florent aura dévoilé tout son art de magicien devant le monde entier (1-0 ). Vincent aura tout arrêté, ou presque ( 1-1) . Il ne sait pas encore qu’il va lui aussi rentrer dans l’histoire. Le temps réglementaire est écoulé. Le temps des satanés shout-out est arrivé. Un suspens qu’Alfred Hitchcock n’aurait pu imaginer. L’australien Whetton se voit offrir une seconde chance au bout d’une attente insoutenable. Vincent est sûr de lui. Et pour la seconde fois arrête l’Australien dans sa quête. Nous sommes champions olympiques. Le hockey est le premier sport d’équipe belge à être champion du monde et maintenant champion olympique, depuis l’an 1920. Il aura démontré des valeurs de solidarité, d’esprit de groupe et projeté l’image positive de notre pays.


Nous sommes tous champions olympiques. Merci à vous. A vous tous.



Philippe Hoed


Bas_de_page_fede